« Tout ça pour toi » d’Ève Borelli

Ève Borelli est l’invitée du Festival du Livre romantique, aussi tenions-nous à vous parler de son dernier roman, Tout ça pour toi, publié aux éditions HarperCollins, Collection &H, et c’est Audrey, du blog The Lovely Teacher Addiction qui vous en parle !

« Si les garçons naissent dans les choux et les filles dans les roses, peut-être que l’amour pousse dans les vignes ?

Participer à une émission de téléréalité pour essayer de trouver l’amour auprès d’un homme des campagnes garanti 100 % bio ? Même pas en rêve. Sauf quand votre mère fait passer son irrépressible envie de pouponner ses futurs petits-enfants avant votre dignité et vous inscrit en secret. Résultat, voilà qu’Anna Lacroix, presque trentenaire, créatrice de colliers pour canidés, se retrouve exilée à Issy-l’Évèque pour tenter de séduire Romuald, grand brun ténébreux et vigneron-œnologue. Mais si son objectif premier était de profiter de l’émission pour faire la publicité de sa marque, l’acharnement de sa concurrente et l’accueil sympathique de Romuald la convainquent très vite de se prêter au jeu. Qui sait, peut-être trouvera-t-elle vraiment l’amour dans une botte de foin ? »

Vous passerez un très bon moment en compagnie de ces personnages aussi marrants les uns que les autres et si vous êtes fans de l’émission « L’amour est dans le pré », vous adorerez retrouver l’envers du décor, et on en vient à se demander si Ève Borelli est vraiment si éloignée que ça de la vérité.

On découvre donc Anna Lacroix , une jeune femme contrainte de participer à l’émission « L’amour au vert ». Elle n’a jamais postulé mais on peut compter sur des aides extérieures pour la pousser dans les bras du charmant vigneron Romuald. Ce que j’ai aimé chez Anna, c’est que c’est une héroïne normale qui mène une vie comme vous et moi. Contrairement à des héroïnes habituelles, Anna est d’une maladresse affligeante et vous pouvez compter sur elle pour prendre un bain de boue en dehors d’un salon de beauté ou de tomber à genoux en arrivant à la ferme mais pas face à la beauté du fermier. J’ai aimé ce côté Bridget Jones et de nombreuses scènes m’ont fait penser à Bridget par sa maladresse et ses bévues !

Face à elle, on a donc Romuald qui semble tout avoir du parfait gentleman. C’est un personnage masculin agréable qui va nous réserver bien des surprises et on se pose beaucoup de questions dès le début mais je ne vous en dirai pas plus. Sachez que je ne m’attendais pas du tout au dénouement final.

On découvre aussi Charles, un charmant voisin de Romuald, médecin qu’on prendra plaisir à découvrir au fil du roman. Sous ses airs revêches se cache un coeur tendre et j’ai aimé aussi sa relation avec Eliott, Claudette (une nounou pas comme les autres), entre autres. On le découvre au fur et à mesure et on peut dire qu’il ne facilitera pas les choses à Anna.

Parmi les personnages secondaires de grande importance, il ne faut absolument pas oublier Jenny qui est le parfait archétype de la candidate d’émission de téléréalité. Elle donnera du fil à retordre à Anna ce qui nous permettra de nous tordre de rire. Mais aussi Amélie, meilleure amie d’Anna qui sur un malentendu débarquera à la ferme. J’ai aimé les échanges entre ces deux femmes.

Bref, j’ai passé un très bon moment en bonne compagnie avec Tout ça pour toi. J’adore le style d’Ève Borelli : une écriture pleine de références télévisuelles mais surtout pleine d’humour. Ses personnages sont pleins d’autodérision et ont des failles, ce qui les rend accessibles et on s’identifie facilement à eux et à ce qu’ils vivent. Ne passez pas à côté de cette romance de l’été.

Audrey, The Lovely Teacher Addiction

Vous retrouverez Ève Borelli samedi et dimanche, sur le stand du Furet du Nord, ainsi qu’en conférence, dimanche de 14 h 15 à 15 h 15 en compagnie de Georgia Caldera, Laura Trompette et Tonie Behar. « Entre fiction et réalité, l’auteur se dévoile-t-il ? »